Pharmaciens communautaires et programme ProFiL : Optimisation de la prise en charge des patients insuffisants rénaux chroniques ?

Lalonde L, Quintana-Bárcena P, Lord A, Bell R, Clément V, Daigneault AM, Legris MÈ, Letendre S, Mouchbahani M, Jouini G, Azar J, Martin É, Berbiche D, Beaulieu S, Beaunoyer S, Bertin É, Bouvrette M, Charbonneau-Séguin N, Desrochers JF, Desforges K, Dumoulin-Charette A, Dupuis S, El Bouchikhi M, Forget R, Guay M, Lemieux JP, Morin-Bélanger C, Noël I, Ricard S, Sauvé P, Ste-Marie Paradis F. Community Pharmacist Training-and-Communication Network and Drug-Related Problems in Patients With CKD: A Multicenter, Cluster-Randomized, Controlled Trial. Am J Kidney Dis. 2017 Jun 26.

Ce que cette étude nous apprend

  • Étude contrôlée randomisée réalisée dans 207 pharmacies communautaires du Québec, Canada.
  • Échantillon de 442 patients impliquant 494 pharmaciens communautaires entre novembre 2010 et octobre 2012. L’intervention du pharmacien a duré 12 mois.
  • Les patients ont été recrutés dans 6 cliniques d’insuffisance rénale chronique au Québec. Ils ont ensuite été jumelés aléatoirement à un pharmacien communautaire du groupe ProFil (Programme de Formation et de Liaison) ou un pharmacien du groupe contrôle (ne recevant pas la formation ProFil).
  • ProFil est un programme de formation/communication en ligne, destiné aux pharmaciens communautaires, conçu pour faciliter la gestion de la pharmacothérapie des patients insuffisants rénaux chroniques. Les pharmaciens du groupe ProFil ont préalablement bénéficié d’une formation interactive sur le web de 90 minutes sur l’utilisation des médicaments en insuffisance rénale chronique. Ils ont également reçu un guide clinique, les résumés cliniques de leurs patients (une liste des problèmes de santé, le taux de filtration glomérulaire et une liste des médicaments), incluant l’information sur leur fonction rénale, et un accès à un service de consultation avec les pharmaciens spécialisés exerçant en clinique d’insuffisance rénale.
  • Tous les patients ont bénéficié d’un suivi pharmaceutique. L’impact du programme ProFil est analysé à partir d’une évaluation faite au début de l’étude (T0)  puis après un an de suivi (T12) et porte sur l’évaluation des problèmes reliés aux médicaments et aux laboratoires (taux de filtration glomérulaire, pression artérielle systolique et diastolique, LDL et HbA1c) en utilisant l’outil PAIR (Pharmacotherapy Assessment in Chronic Renal Disease). Les connaissances et compétences cliniques des pharmaciens ont également été évaluées aux deux temps.
  • Le nombre moyen de problèmes reliés à la pharmacothérapie par patient est passé de 2,16 au T0 à 1,60 à T12 pour le groupe ProFil et de 1,70 à 1,62 pour le groupe contrôle. La proportion de la réduction du nombre de problèmes reliés aux médicaments grâce au programme ProFil est de 15%.
  • Au total, les pharmaciens du groupe intervention ont réalisé 61 opinions pharmaceutiques et le groupe contrôle en a effectué 3 (p<0,001). On ne note cependant pas de différence significative dans le nombre de refus de dispenser un médicament par les pharmaciens.
  • Les connaissances et compétences cliniques des pharmaciens sont plus élevées dans le groupe ProFil à T12, avec un écart de 6,5% entre les deux groupes sur le score obtenu moyen au test. Cet écart n’est cependant pas significatif.
  • Aucune différence significative n’a été observée dans les laboratoires des patients (débit de filtration glomérulaire, pression artérielle, LDL, cholestérol et HbA1c).

Ce que nous savions déjà

  • Les rôles et les retombées du pharmacien dans la prise en charge des patients en insuffisance rénale sont bien documentés. D’autres études décrivant des interventions du pharmacien qui ont permis de réduire le nombre de problèmes reliés à la pharmacothérapie ont été publiées PMID23849005PMID26490822
  • Une autre étude évalue l’implantation du programme ProFil en pharmacie PMID18802782
  • On peut consulter le site Impact Pharmacie et la fiche synthèse sur l’insuffisance rénale.

Ce qu’on se pose comme question

  • Quel est l’impact économique du programme ProFil?
  • Les résultats observés sont-ils maintenus à long terme (p. ex. 2 ans après avoir eu la formation en ligne) ?
  • Quel est le niveau de satisfaction des patients et des pharmaciens sur le programme ?
  • Plusieurs sessions de formation seraient-elles davantage bénéfiques pour les patients ?

Ce que vous pouvez notamment faire

  • S’assurer de connaître la fonction rénale de ses patients.
  • Bien évaluer la pharmacothérapie des patients ayant une insuffisance rénale.
  • Ne pas hésiter à faire des opinions pharmaceutiques au médecin lorsque pertinent.
  • Renforcer le dialogue pharmacien hospitalier / pharmacien communautaire.

Auteur : Sarah Pelletier

Publicités

Quelle est la perception des médecins concernant les services pharmaceutiques offerts aux patients en soins primaires ?

Truong H, Kroehl ME, Lewis C, Pettigrew R, Bennett M, Saseen JJ, Trinkley KE. Clinical pharmacists in primary care: Provider satisfaction and perceived impact on quality of care provided. SAGE Open Med. 2017 Jun 13;5:2050312117713911.

Ce que cette étude nous apprend :

  • Étude transversale sous forme de sondage en ligne auprès de médecins pratiquant en soins primaires aux États-Unis.
  • Échantillon de 144 médecins sondés.
  • Cette étude dresse un portrait de la collaboration médecin/pharmacien en centre de soins primaires et évalue la satisfaction des médecins et leur perception face aux services pharmaceutiques reçus dans leur milieu de pratique.
  • Un questionnaire de 24 items à choix multiples, notés de 1 à 6, évalue le niveau d’accord des médecins dans 4 domaines : caractéristiques démographiques et cliniques du lieu d’exercice, types de services pharmaceutiques offerts, perception de l’impact de ces services et satisfaction par rapport à ces services.
  • 82% des médecins ayant répondu au sondage travaillent avec un ou deux pharmaciens dans leur centre de soins.
  • Le score moyen global de la perception des médecins concernant l’impact des services pharmaceutiques sur la qualité des soins aux patients était de 5,5/6 (SD = 0,72).
  • Les médecins étaient fortement d’accord que la qualité des soins s’améliorait avec l’implication d’un pharmacien: score de 5,5/6 (SD = 0,74), que les pharmaciens amélioraient la qualité des décisions reliées à l’usage des médicaments : score de 5,5/6 (SD = 0,84) et que les pharmaciens jouaient un rôle important dans la gestion de la thérapie médicamenteuse : score 5,5/6 (SD = 0,79).
  • La satisfaction globale des médecins concernant les services pharmaceutiques étaient de 5,5/6 (SD = 0,79).
  • Les médecins étaient satisfaits des recommandations du pharmacien : score de 5,6/6 (SD = 0,67).
  • Les médecins étaient fortement en accord que leur charge de travail n’était pas augmentée par la présence du pharmacien : score 5,5/6 (SD = 0,77).

Ce que nous savions déjà :

Ce qu’on se pose comme question :

    • La tendance à l’acquiescement se retrouve souvent dans les questionnaires de satisfaction. Cela a-t-il été le cas et entraîné un biais dans cette enquête ?
  • Ces données peuvent-elles être transposables ailleurs dans le monde ?

Ce que vous pouvez notamment faire :

  • Encourager le travail multidisciplinaire.
  • Diffuser les informations aux autres professionnels de santé.

Auteurs : Perrine Scherrer, Kristina Bourdeau

Création : 25 avril 2019

Retour d’information aux pharmacies communautaires : quel-est l’impact sur leurs pratiques ?

winslade

Winslade N, Eguale T, Tamblyn R. Optimising the changing role of the community pharmacist: a randomised trial of the impact of audit and feedback. BMJ Open. 2016 May 20;6(5):e010865.

Ce que l’étude nous apprend :

  • Étude de cohorte prospective réalisée dans 1814 pharmacies communautaires de la province du Québec au Canada.
  • Échantillon de 1814 pharmacies communautaires ayant dispensé des antihypertenseurs et des agonistes β à courte durée d’action plus de 5 fois sur une période de 6 mois.
  • L’objectif de l’étude consistait en l’évaluation de l’impact de l’envoi de retours d’information aux pharmacies communautaires sur leur performance.
  • L’intervention consistait en l’envoi de retours d’information à chaque pharmacie sur sa performance en matière de dispensation d’antihypertenseurs aux patients non adhérents et/ou d’agonistes β à courte durée d’action aux patients ayant une surutilisation démontrée de ces médicaments.
  • L’impact de ces retours a été évalué 1 an plus tard via le pourcentage de dispensation de médicaments pour le traitement de l’hypertension et de l’asthme à des patients non adhérents, ainsi que via le nombre de services pharmaceutiques facturés.
  • Les retours n’ont pas eu d’impact à 12 mois sur le pourcentage de dispensation aux patients hypertendus et asthmatiques non adhérents.
  • Les pharmaciens ayant reçu un retour concernant l’asthme ont montré une probabilité 1,6x plus élevée de facturer des services recommandant des changements au traitement de l’asthme des patients comparativement aux pharmaciens n’en ayant pas reçu.
  • Les pharmaciens ayant reçu un retour concernant l’hypertension ont montré une probabilité non significativement plus élevée de facturer des services pour améliorer la compliance aux traitements de l’hypertension comparativement aux pharmaciens n’en ayant pas reçu.
  • Les pharmaciens ayant reçu un retour concernant l’asthme ont montré une probabilité plus de deux fois supérieure de facturer des services liés à l’asthme comparativement aux pharmaciens n’ayant pas reçu de retour.

Ce que l’on se pose comme question :

  • Les deux mesures de la qualité d’utilisation des médicaments employées sont-elles un bon reflet de la performance globale des pharmacies ?
  • Les services pharmaceutiques rendus aux patients ont-ils tous étés facturés ?
  • Les services pharmaceutiques effectués ont-ils eu un impact sur le bien-être et la santé des patients ?
  • Les patients ont-ils réellement pris les médicaments qui leur ont été délivrés ?

Ce que vous pouvez notamment faire :

  • Évaluer la performance de votre officine via des indicateurs tels que la fréquence de dispensation de services pharmaceutiques aux patients et la délivrance de médicaments à des patients non adhérents à leur traitement.
  • Cibler les patients faisant un sur-usage ou non adhérents à leur médication afin d’évaluer leur traitement et de les éduquer thérapeutiquement.
  • Inscrire au dossier pharmaceutique des patients toute information pouvant inciter à leur fournir plus de services pharmaceutiques.
  • Former le personnel de l’officine à la réalisation d’entretiens thérapeutiques ciblés, à l’évaluation du bon usage des médicaments.

Auteur : Sébastien André

Création : 5 octobre 2018

Quels sont les impacts de l’implication d’un pharmacien dans l’équipe multidisciplinaire des soins de l’AVC ?

jacoby

Que retient-on ?

  • Le bénéfice de l’activateur tissulaire du plasminogène (tPA) dans l’AVC ischémique aigu est temps-dépendant avec une administration proche du début des symptômes associée à des résultats cliniques améliorés tandis qu’une administration retardée est associée à un risque accru de préjudice.
  • L’implication d’un pharmacien en médecine d’urgence dans les soins de l’AVC ischémique aigu est associée à une diminution significative du temps d’administration du tPA; consultez Impact Pharmacie pour en savoir plus sur l’implication du pharmacien dans le domaine de la neurologie.
  • Avez-vous récemment consulté le plan de mise en œuvre pour un continuum de services pour les personnes à risque de subir ou ayant subi un accident vasculaire cérébral du Ministère de la Santé et des Services Sociaux ?

Jacoby JS, Draper HM, Dumkow LE, Farooq MU, DeYoung GR, Brandt KL. Emergency Medicine Pharmacist Impact on Door-to-Needle Time in Patients With Acute Ischemic Stroke. Neurohospitalist. 2018 Apr;8(2):60-65.

Auteur : Sébastien André

Création : 19 novembre 2018

Quel est l’impact d’une éducation thérapeutique par les pharmaciens sur les risques liés aux anticoagulants?

Blogue 7 - Zdyb 2017

Que retient-on ?

  • Plusieurs risques sont associés aux médicaments anticoagulants.
  • Le pharmacien peut diminuer les taux de réadmission et les interventions au suivi des patients sous anticoagulant par une éducation thérapeutique ; consultez Impact Pharmacie pour plus de détails sur les rôles et retombées du pharmacien en Anticoagulothérapie.
  • Avez-vous récemment consulté le protocole médical national et ordonnance collective de l’Institut National d’Excellence en Santé et en Services Sociaux (INESSS) sur l’anticoagulothérapie?

Zdyb EG, Courtney DM, Malik S, Schmidt MJ, Lyden AE. Impact of Discharge Anticoagulation Education by Emergency Department Pharmacists at a Tertiary Academic Medical Center. J Emerg Med. 2017 Dec;53(6):896-903. doi: 10.1016/j.jemermed.2017.06.008. Epub 2017 Sep 21.

Auteur : Frédéric Émard

Création : 16 novembre 2018

Quel est l’impact de la transition de soins appuyée par le pharmacien sur la réadmission à l’hôpital?

Blogue 5 - Rodrigues 2017

Que retient-on ?

  • Les réadmissions suite à un congé de l’hôpital sont récurrentes.
  • Le pharmacien par le bilan comparatif des médicaments au congé et par les conseils peut diminuer le taux global toutes causes confondues de réadmission à l’hôpital ; consultez Impact Pharmacie pour plus de détails sur le Bilan comparatif des médicaments au départ.
  • Avez-vous récemment consulté le document de l’Organisation mondiale de la santé sur les Transitions de soins?

Rodrigues CR, Harrington AR, Murdock N, Holmes JT, Borzadek EZ, Calabro K, Martin J, Slack MK. Effect of Pharmacy-Supported Transition-of-Care Interventions on 30-Day Readmissions: A Systematic Review and Meta-analysis. Ann Pharmacother. 2017 Oct;51(10):866-889. 

Auteur : Frédéric Émard

Création : 15 novembre 2018

Quel est l’impact du pharmacien dans une unité de soins obstétricaux à haut risque?

Blogue 2 - Silva 2018

Que retient-on ?

  • Les erreurs médicamenteuses sont relativement fréquentes et potentiellement graves.
  • Le pharmacien exerçant dans une unité de soins obstétricaux à haut risque peut améliorer la sécurité et améliorer la qualité des soins offerts aux patientes; consulter Impact Pharmacie pour plus de détails sur les rôles et retombées du pharmacien pour les soins Obstétrique-gynécologique.
  • Avez-vous récemment consulté les lignes directrices de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada?

Silva NMO, Gnatta MR, Visacri MB, Ferracini AC, Mazzola PG, Parpinelli MÂ, Surita FG. Pharmacist interventions in high-risk obstetric inpatient unit: a medication safety issue. Int J Qual Health Care. 2018 Aug 1;30(7):530-536

Auteur : Frédéric Émard

Création : 15 novembre 2018