Impact des soins du pharmacien dans la prise en charge de maladies auto-immunes : une revue systématique des études randomisées contrôlées et des études non-randomisées

Le blogue Impact Pharmacie présente périodiquement des résumés des articles clés mettant en valeur les rôles et les retombées du pharmacien et ses collaborateurs.

Type d’étude: Méta-analyse

5 754 articles ont été identifiés et 9 ont été inclus dans l’analyse de cette revue. 

Recherche mise à jour en décembre 2020.  

Lieu : Hôpitaux, cliniques médicales externes et pharmacies communautaires    

Objectif : Rassembler l’information sur l’impact des soins prodigué par un pharmacien sur les aspects cliniques, humanistiques, économiques ainsi que sur l’observance et les problèmes liés à la prise de médicaments.

Ce qu’on retient :

  • Une étude a montré que le pharmacien apportait une amélioration statistiquement significative de la sévérité du lupus.
  •  Aucune étude n’a montré que le pharmacien avait un impact sur les dommages aux organes impliqués dans la maladie du lupus.
  • Aucune étude n’a montré que le pharmacien avait un impact clinique statistiquement significatif sur la polyarthrite rhumatoïde.
  • Une étude a montré que le pharmacien apportaient une amélioration statistiquement significative du HbA1C chez les patients atteints de diabète de type I.
  • Aucune étude n’a montré que le pharmacien avait un impact statistiquement significatif  sur l’incidence des épisodes d’hypoglycémie.
  • Une étude a montré que le pharmacien n’avait pas d’impact statistiquement significatif sur le score PASI du psoriasis.
  • Une étude a montré que le pharmacien apportait une amélioration statistiquement significative du score PDI du psoriasis.
  • Une étude a montré que le pharmacien apportait une amélioration statistiquement significative sur la qualité de vie chez les patients atteints de lupus.
  • Une étude a montré que le pharmacien apportait une  amélioration statistiquement significative sur la qualité de vie des patients atteints de diabète de type I.
  • Une étude randomisée contrôlée a montré que le pharmacien apportait une amélioration statistiquement significative quant à l’état dépressif des patients atteints de psoriasis.
  • Aucune étude n’a montré que le pharmacien avait un impact statistiquement significatif sur les coûts de traitement.
  • Deux études ont montré que le pharmacien apportait une amélioration statistiquement significative sur la satisfaction des patients quant à leur traitement.

Pour en savoir plus: Sah SK, R S, Ramesh M, Chand S. Impact of pharmacist care in the management of autoimmune disorders: A systematic review of randomized control trials and non-randomized studies. Res Social Adm Pharm. 2020 Dec 19:S1551-7411(20)31210-9. doi: 10.1016/j.sapharm.2020.12.005. Epub ahead of print. PMID: 33423904.

Et consulter une ou plusieurs sections d’Impact Pharmacie pour en savoir davantage sur ce sujet :

Auteur : Duc Tam Bui

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s